AVANT

Un petit espace vert qui rappelait les collections de rosiers de la célèbre Roseraie, emblème de la ville.

mairie avant 3

APRES

20200709_113652
panneau mairie grossi

A en croire le panneau, marcher au milieu des roses ne devait être ni spacieux, ni lumineux et très inconfortable.

Nous soulignons que cet aménagement n'a pas été soumis au vote du conseil municipal, qui n'a pas eu accès à son financement.

                Et pourtant....  751 000 €  pour la construction d'un guichet unique qui n'avait strictement aucune nécessité! Là encore, les entreprises du bâtiment seront contentes. 

Les L' Haÿssiens beaucoup moins, qui ont été extrêmement choqués de voir disparaître les roses, dont on leur a dit que les pieds étaient malades...Un rosier cela ne se soigne pas?  Cela justifiait-il de couper toutes les têtes fleuries et de laisser de longues semaines les tiges décapitées à la vue des passants ? 

                              Décidément , entre rafales de vent et maladies, le patrimoine vert paye un lourd tribu à L' Haÿ-les-Roses !

L'esplanade de la mairie, avec le square Elmelik, deux endroits qu'il fallait sans doute "valoriser" pour le plus grand bénéfice des entreprises du bâtiment.